flux rss
logo rjce benin
Accueil Présentation Réalisations Projets Adhésion Partenaires Publications Forum
Bienvenue sur le site web du Réseau béninois des Journalistes et Communicateurs Spécialisés en Education(RJCE-BENIN)
Formation
Mensuelles
Tables rondes
Campagnes médiatiques
Education Tribune
Prix du journalisme d'éducation
A Bâton rompu
Les mensuelles
Prix du journalisme d’éducation
Tout l'agenda
  Cadre de performance des cibles du Plan décennal pour le développement du secteur de l’éducation (Pddse) : Les résultats n’arrivent pas à la hauteur des investissements

La communication sur le cadre de performance des cibles du Plan Décennal pour le Développement du Secteur de l’Education (PDDSE), présentée ce jeudi 24 avril, a assez attiré l’attention des participants à la première revue conjointe du secteur de l’éducation. A cet effet, plusieurs interrogations ont jonché les débats, visant à comprendre pourquoi certains maux qui minent le système, persistent malgré les gros moyens déployés.

Pourquoi malgré l’importance des ressources mise à la disposition du secteur de l’éducation, les résultats peinent à convaincre ? Voilà l’esprit global des interrogations intervenues après la première communication de la 2ème journée de la revue, qui se tient depuis ce mercredi 23 avril à Cotonou. En effet, la communication renseigne, sous-secteur par sous-secteur, sur les réalisations et les difficultés enregistrées quant aux prévisions du Pddse. De la préscolarisation à l’université, on déduire globalement que des efforts sont faits dans le but d’atteindre certains objectifs clés tels : l’universalisation de l’éducation, l’amélioration de la qualité de l’enseignement, l’implication du privé… Cependant, on remarque que malgré toutes les volontés, la qualité de l’offre éducative au Bénin n’est pas encore proche du quai. Au niveau de l’enseignement maternel, on note que l’écart entre la situation actuelle et les prévisions n’est pas grand et que la participation du privé est au-delà de 25%. Quant au primaire, c’est plutôt la question de la rétention qui a marqué les esprits, avec un fort pourcentage d’abandon et de redoublement. « Des maîtres continuent de faire redoubler les enfants au Cours Initial (CI », a notifié le communicateur. A ce niveau, les débats ont révélé un dilemme puisqu’en voulant la qualité, on ne peut pas faire passer des apprenants n’ayant pas le niveau requis. Notons aussi que le Taux de scolarisation des filles au primaire a atteint 119%, ceci grâce aux efforts du Gouvernent et des partenaires (subventions, infrastructures, manuels scolaires…) Même s’il on note une aggravation de la disparité dans la répartition des enseignants, les formations et les reversements effectués par l’Etat au profit des enseignants font rapproché de l’objectif 100% d’enseignants qualifiés en 2015. Dans le premier cycle du Secondaire, des mesures incitatives (prise en charge des frais de scolarisation des filles…) ont permis d’accroitre le taux de scolarisation. La création de nouveaux groupes pédagogiques et établissements ont amélioré le ratio élève/enseignant. Un coup d’œil sur le second cycle permet de constater un taux élevé de redoublement. L’éternel d’in intéressement des filles aux séries techniques reste toujours d’actualité. Le sous-secteur de l’alphabétisation demeure dans le coma avec une baisse du nombre de personnes alphabétisées. Les acteurs estiment alors que manque d’effort de la part de l’Etat qui a occasionné cette situation. « Il faut des motivations… » Ont-ils proposé. Au niveau de l’enseignement supérieur, comme on pouvait s’y attendre, c’est l’effectif grandissant des étudiants qui perce l’œil : environs 97000 étudiants dans les universités publiques. A ce niveau, il est déploré qu’au même moment où l’Etat encourage à l’entreprenariat et aux initiatives privées, les portes des filières professionnelles restent toujours fermées à un grand nombre d’étudiants qui se rabattent alors sur les facultés classiques.

Vaincre l’indiscipline en procédure d’urgence !
Du tréfonds de notre école un sujet, très peu commun au (...)
Hygway Africa
ADEA
Allafrica
UNESCO
EPT
COMED
UNICEF
Banque Mondiale
USAID
AFD
GIZ
UIS
African elections
Pen plus bytes
      © RJCE-BENIN 2010-2015 All rights reserved Contact | Mention légale | Forum